O.N.G. - Extrême-orient(é)

Zentropasie

29 septembre 2014

La Reine du Sud

Sans titre

La Ratu Kidul, ou Reine du Sud en javanais, est une reine-déesse, figure mythique de la religion traditionnelle javanaise. Elle est la protectrice de l'île de Java et confère depuis des siècles leur légitimé aux rois de Java. La Ratu Kidul serait née au XVIe siècle et se serait convertie à cette religion. Elle aurait alors « fait vœu de prendre pour amant un beau roi musulman et à sa mort ses successeurs jusqu'à la fin des temps ». Selon la tradition javanaise, Senopati, roi de Mataram, aurait rencontré la Ratu Kidul en 1583, alors qu'il méditait près d'un rocher sur la plage de Parangkusumo. Ils connurent une union mystique, lors de laquelle « au plus profond de leur coït, les deux amants ont accompli la charge martiale et érotique de Java ». Depuis, cette union est célébrée chaque année au jour anniversaire du dernier descendant de la dynastie des sultans de Mataram, lors d'une cérémonie appelée le Labuhan Alit (« petit jet d'offrandes à la mer »). À cette occasion, une foule se rend en procession sur la plage sacrée. Au passage, la procession fait une halte pour prier devant le Cepuri, le rocher près duquel Senopati aurait rencontré la reine. Cette cérémonie est un témoignage du syncrétisme javanais. En effet, on trouve parmi les officiants des femmes voilées. Les dirigeants indonésiens n'oublient pas d'invoquer ses bénédictions. En réalité, les premiers Etats musulmans de Java, notamment Demak, ont été fondés au XVe siècle. Au XVIe siècle, Mataram n'était plus qu'une petite seigneurie du centre de Java, vassale de Demak. Senopati et surtout son fils le Sultan Agung vont entreprendre une série de campagnes pour soumettre les différentes principautés javanaises. Culturellement, cette « reconquista » est l'expression d'une réaction au cosmopolitisme des ports musulmans de la côte nord de Java, cités marchandes ouvertes sur le monde, que les princes de l'intérieur considéraient comme une menace pour la tradition javanaise. On peut donc penser que le mythe de Ratu Kidul traduit ce désir de "retour aux sources" javanaises et légitime le pouvoir des rois de Mataram.

Posté par ONG Webmastre à 14:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire