O.N.G. - Extrême-orient(é)

Zentropasie

07 janvier 2014

Patrick Letellier

Sans titre

Patrick Letellier est né en 1949. Ancien légionnaire, saxophoniste et trompettiste, il a été patron de bar et de machines à sous à Paris : un homme de la nuit qui a fréquenté l'infréquentable ; Instructeur démineur au Cambodge l'a fait devenir chercheur de saphirs et de rubis au Laos ; D'or et d'émeraudes à Madagascar; Chasseur de crocodiles pour sauver les indigènes à Madagascar ; Contrebandier de cigarettes à Gibraltar; Restaurateur en Andalousie de nombreuses années avec pour clients : Les élus locaux, les journalistes de la télévision de Malaga, et la fine fleur du banditisme mondial qui s'entretue pour le monopole du Haschisch qui transite entre le Maroc et l'Espagne . Sa vie fut un far-west permanent. Retiré depuis quinze ans, il vit sur son voilier avec pour passions : l'informatique - connu pour être l'informaticien bénévole des voisins de ponton -; La fabrication de bateaux en bouteille - qu'il se décide à vendre quand il en a trop - ; Et l'écriture, avec parfois quelques ratés dans sa trompette.

- Le Ciel en Enfer, Madagascar et ses légionnaires, est un roman d'aventures,  un récit historique, qui dévoile les horreurs commises pendant le colonialisme sanglant qui a ravagé l’île sous la férule du Général Gallieni; La pacification effectuée dans l'immonde, avec une férocité inégalée; La légion, son fonctionnement et sa psychologie: Une page d'histoire occultée dans les manuels scolaires.

- Le Ciel en Enfer c’est aussi une démarche à travers Madagascar, cette ile de beauté et de contrastes à la faune et la flore inégalées qui se consument dans les forêts primaires, saccagées par les envoyés  des multinationales pharmaceutiques; Les royautés successives, la cruelle Reine Ranavalona ; Les pirates et Libertalia ; Les trafiquants d’esclaves ; La révolution avec son lot d’attentats meurtriers, l’indépendance.

Posté par ONG Webmastre à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire