O.N.G. - Extrême-orient(é)

Zentropasie

10 avril 2013

Légionnaires

tumblr_inline_mkfa6sxswc1qz4rgp

La légion étrangère a toujours fasciné. Celle qui défile le 14 juillet, celle chantée par Edith Piaf, celle filmée par la télévision. Côtoyer les légionnaires c’est d’abord faire face à un casse-tête. Comment l’encadrement parvient-il à gérer 146 nationalités et obtenir une cohésion avec des hommes qui, majoritairement non francophones, possèdent des cultures différentes, des parcours variés, ont abandonné leur passé pour tenter de trouver un avenir ? Une certitude : on ne s’engage jamais par hasard à la Légion. Le profil des légionnaires, au fil des époques a beaucoup changé. Certes, on y trouve toujours ceux qui veulent se faire oublier ou rejoindre une unité d’élite mais beaucoup s’engagent d’abord pour des raisons économiques. Toutefois, seul un prétendant sur huit sera recruté. Ils sont Algériens, Anglais, Belges, Brésiliens, Bulgares, Chinois, Colombiens, Ivoiriens, Marocains, Malgaches, Népalais, Roumains, Russes, Tunisiens…et Français. Henri Weill les a rencontré en France et à Djibouti. Mais aussi en Afghanistan où il y ont fait la guerre. Ce livre est leur histoire et celle d’une institution qui cherche son point d’équilibre entre tradition et évolution.

L’auteur : Henri Weill, journaliste et historien, est l’auteur de six ouvrages, il est aujourd’hui journaliste indépendant et intervient au CFPJ. Pour ce livre, il s’est immergé pendant plusieurs mois au cœur de la Légion Etrangère. Il s’est notamment rendu plusieurs semaines en Afghânistân pour accompagner les hommes du 2e REP en missions de guerre.

Posté par ONG Webmastre à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire