O.N.G. - Extrême-orient(é)

Zentropasie

26 septembre 2014

La Chine en folie

arton857

« La Chine en folie » est un reportage d’Albert Londres publié en 1922. C’est son second reportage sur l’Asie après « Visions orientales », il complète son tour d’Asie et précède Au bagne d’un an. Albert Londres y décrit un pays surréaliste, gigantesque, imprévisible. « La Chine en folie » est de tous les reportages d’Albert Londres celui qui se rapproche le plus du roman d’aventures. Alors de là à dire que son récit rappelle Le Lotus bleu ou Corto Maltese en Sibérie, il n’y a qu’un pas. On pourrait dire que les chapitres qui mettent le reporter et Monsieur Pou en présence évoquent Tintin, de même que les entrevues avec Tsang Tso Lin, le chapitre seize sur Shanghai… L’épisode de la femme russe de Harbin que protège Londres évoque évidemment Corto Maltese, de même que l’ataman Semenoff, brièvement mentionné, que l’on retrouverait dans son train blindé, puis en train de combattre les Bolcheviks, avec le baron Roman Fedorovitch Von Ungern Sternberg… Le chapitre douze du banquet évoque le chapitre un des Tribulations d’un Chinois en Chine. Et le formidable chapitre vingt, celui de la fuite de Pékin, avec son côté incroyablement réel, dramatique, désespéré, nous rappelle L’année de tous les dangers. « La Chine en folie » reste différent de la plupart des textes de Londres. Reportage récit à l’allure de roman d’aventure, c’est l’un des premiers exemples d’une réalité qui dépasse de loin la fiction.

Posté par ONG Webmastre à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire