O.N.G. - Extrême-orient(é)

Zentropasie

23 octobre 2013

Une pensée de grande altitude

Sans titre

Dans son essai sur La Mort au Japon, Maurice Pinguet a établi une comparaison entre l'esprit de la noblesse d'épée japonaise et celui de l'artistocratie européenne à son automne, à l'époque baroque, entre la fin du XVIe et le début du XVIIe siècle. Cela vaut la peine d'y réfléchir : "Tout en se connaissant les mêmes principes d'honneur et de service que les samouraï, la noblesse d'épée (française) ne réussit pas à faire triompher ses valeurs, car depuis l'échec de la Fronde, c'est une version bourgeoise de la bienfaisance chrétienne qui s'affirme. Elle s'en consolera en brocardant le pharisaisme, en riant des tartufes et de leurs dupes. " Ce que firent en effet La Rochefoucauld et les anciens frondeurs réfugiés par dépit dans le jansénisme. "Au Japon", poursuit Pinguet, "l'éthique martiale réussit à s'imposer parce qu'elle mit l'accent sur l'abnégation (...). Celui qui répond de son honneur sur sa vie ne peut être soupçonné de mensonge. Il agit, c'est assez...". Ce n'est pas une pensée banale. C'est même une pensée de grande altitude.

Dominique Venner - Un samouraï d'Occident

Posté par ONG Webmastre à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire