O.N.G. - Extrême-orient(é)

Zentropasie

15 mai 2013

La tombe du Christ au Japon

tomb christ japan

En 1935, un prêtre shintoïste nommé Kyomaro Takeuchi (Koma Takenouchi/Oomaro Takenouchi) a trouvé de très vieux documents dans la bibliothèque de sa maison familiale dans la préfecture de Ibaraki (au nord de Tokyo) au Japon. La découverte de ces documents a fait énormément de bruit dans la presse japonaise.  Selon ces textes, en effet, Jésus serait venu au Japon, dans la province d’Etchu, à l'âge de 21 ans, sous le règne de l'empereur Suinin, pour y étudier la religion japonaise ! Il y serait resté 12 ans avant de repartir dans son pays à 33 ans. Arrété par les Romains, il fut condamné à la crucifixion mais c'est son jeune frêre Isukiri/Isukuri (= "jésus Christ" ?) qui mourut à sa place sur la croix. Jésus s'enfuit alors, traversa la Sibérie et l'Alaska, et revint s'installer à Héraï dans le nord du Japon. il y adopta un nom japonais : Daitenku Taro Jurai . il épousa une femme nommée Miyu/Miyuko de qui il eut trois filles, et il serait mort à 106 ans (ou 118 ans selon d'autres versions).

Ce village d'Hérai existe toujours. Il n'a que 3000 habitants et s'appelle maintenant Shingo ("Nouveau Village"). Il se trouve dans la préfecture d'Aomori, dans le nord du Japon, entre le lac de Towada et la ville de Hachinohe.  Selon les vieux documents de Takenouchi, les membres de la famille Sawaguchi de Shingo/Heraï seraient les descendants de Jésus et Miyuko. Leur emblème est d'ailleurs une étoile à cinq branches, ce qui ressemble au fameux "Sceau de Salomon" du drapeau Israélien. Dans le cimetière de cette famille Sawaguchi, deux tumulus furent découverts en 1935 par Takenouchi, Banzan Toya (un cinéaste) et Denjiro Sasaki (le maire de Shingo/Heraï). Ces tumulus contiendraient la tombe de Jésus et les restes de son frêre (une oreille) et de sa mère (des cheveux). Le site de ces deux tombes contient maintenant un musée. Dans celui-ci on peut voir une copie du testament de Jésus, tiré des archives de Takeuchi (le document original aurait été saisis lors de la guerre de 39-45 et aurait brûlé dans l'incendie du tribunal de Tokyo). Ce musée attire environ 10000 à 30000 touristes par an, ce qui représente un revenu important pour ce village isolé. Chaque année y a lieu le Kirisuto Matsuri ("Festival du Christ") en Juin, pendant lequel sont entonnés des vieux chants traditionnels du village. Les paroles de ceux-ci semblent être de l'hébreu déformé par 2000 ans de transmission orale. Ce serait un chant guerrier disant : "Louez le Seigneur qui a chassé nos ennemis !"

Posté par ONG Webmastre à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Extraordinaire !

    Il y a trois "tombes de Jésus-Christ" dans le monde, les deux autres sont à Dakar et en Inde. Celle de Shingo est certainement la plus extraordinaire...

    Posté par Laurent James, 20 mai 2013 à 17:50

Poster un commentaire