O.N.G. - Extrême-orient(é)

Zentropasie

13 mai 2013

« And we are British ! »

Sans titre2

Deuxième incident : à Orléans, en septembre 1944, je découvre la sordide réalité de l’armée américaine ou, du moins, de certains de ses représentants. Troisième déconvenue : cette fois-ci avec l’allié soviétique dont la sauvagerie n’est bientôt plus un secret pour personne. En somme, il ne me reste que les Britanniques pour entretenir mes illusions, que je commence à perdre avec l’atroce bombardement de Dresde (13-14 février 1945), suivi du mitraillage systématique des civils, y compris des juifs en liberté, cherchant à fuir la fournaise. En août 1945, je suis à Brighton, où je me rends au cinéma ; le film des actualités nous montre des soldats japonais transformés par un lanceflammes en torches vivantes ; près de moi, j’entends une Anglaise souffler à sa voisine : « And we are British ! » (« Et nous sommes des Britanniques ! », autrement dit : « Et nous nous prenons pour des civilisés ! »).

Le 28 décembre 2007, entretien avec « L’Inconnue »

Posté par ONG Webmastre à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire