O.N.G. - Extrême-orient(é)

Zentropasie

11 février 2013

Le Forum de Davos 2013

无标题

Ont donc participé au 42e sommet de Davos, placé sous le signe du « dynamisme résilient » (avec une attention particulière aux questions de santé et aux systèmes de santé), 2 654 responsables politiques (37 chefs d’État ou de gouvernement, ministres), responsables d’organisations internationales, chefs d’entreprise, économistes, scientifiques, artistes (une poignée), journalistes. Un peu plus d’un quart sont américains ou représentants d’organisations ou entreprises américaines (709), dont cinq membres de la Chambre des représentants et trois sénateurs, les gouverneurs du Maryland, du Delaware et du Colorado. Les États-Unis, tout comme la Chine, n’étaient pourtant pas représentés au plus haut niveau en raison d’échéances électorales, le changement de gouvernement à Pékin et le début du second mandat de Barack Obama. Viennent ensuite les délégations britannique (271), suisse (232), allemande (124), indienne (113), russe (80), puis française (79). Plus de 300 participants occupaient des postes gouvernementaux dans le monde. Le financement est assuré par un bon millier d’entreprises qui versent une contribution annuelle entre 50 000 et 500 000 francs suisses (41 000 à 410 000 euros). Même si les pays émergents sont bien présents au WEF, cela se fait à dose encore homéopathique : 4,9 % seulement des participants viennent de Chine et du Japon, 4,8 % d’Afrique et seulement 3,1 % d’Amérique du Sud. Les deux-tiers des participants viennent d’Amérique du Nord ou d’Europe, alors que moins de 17 % de la population mondiale habite dans ces zones. Le WEF se fait strictement sur invitation, avec environ 2 600 participants. Les interventions se font exclusivement en anglais, japonais et chinois. Outre la participation des entreprises, l’inscription coûte environ 20 000 dollars. Auxquels s’ajoute environ la même somme pour les transports, le logement, la nourriture. À l’intérieur des bâtiments loués par le WEF, notamment le Palais des Congrès, la sécurité est assurée par plusieurs sociétés privées. À l’extérieur, la sécurité est assurée par environ 4 000 soldats suisses, équipés de matériels sophistiqués (batteries antimissile notamment).

L'intégralité de l'article (et bien plus encore)

Posté par ONG Webmastre à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire