O.N.G. - Extrême-orient(é)

Zentropasie

08 février 2013

Nos animaux

3295_0001

Au poste de Bouhno, des animaux installés parmi nous nous tenaient compagnie. L'ours à miel était déjà là à mon arrivée, il était "emmerdant comme tout" le temps qu'il s'habitue à nous, il mesurait environ soixante-dix centimètres de haut, était très poilu pour ne pas être piqué par les abeilles. Il vidait toutes nos boîtes de lait, il allait souvent chez le "bep", le cuisinier, pour manger les confitures. Il était encore là quand je suis parti. Un ouistiti vivant au bar du mess, il buvait sans problème le cognac-soda, s'installait sur nos épaules et mélangeait nos cartes quand on jouait. Quand il avait fini de boire nos fonds de verre, il sautait sur le comptoir et loupait.

Notre python était installé dans un coin de la chambre, il mangeait un poulet par semaine et n'était pas agressif ; un soir nous l'avons mis dans le sac de couchage du radio du bataillon, un Sénégalais qui bégayait sauf quand il envoyait des messages (on travaillait plus en graphie qu'en phonie). Quand il a senti ce contact froid près de ses pieds, il a hurlé et a sauté par la fenêtre car dans son affolement il ne trouvait plus la porte ; heureusement il était au rez-de- chaussée !

Dans un coin du poste, nous avions un tigre attaché avec une lourde chaîne ; les Moï lui donnaient à manger les restes du mess, il était très impressionnant. L'administrateur en avait un aussi, il l'avait eu tout bébé et c'était sa femme qui le nourrissait ; il était gras comme un cochon et passait sous les tables quand on jouait aux cartes. Mais le bébé a grandi et un jour s'est dressé, posant ses pattes sur les épaules de la femme qui a été déshabillée par les griffes, l'instinct sauvage avait repris le dessus, et il a été abattu.

En fin de séjour, nous avons eu aussi deux panthères grosses comme des chats. Avec un copain, je les avais trouvées au pied d'un arbre, certainement abandonnées par leur mère ; nous les avions prises et nous étions partis très vite craignant un retour de la mère. Elles mangeaient du lait et des boites de biscuits. Nous les avons laissées là-bas.

Mon Grand-Père

Posté par ONG Webmastre à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire