O.N.G. - Extrême-orient(é)

Zentropasie

19 novembre 2012

L'incroyable épopée des autos-canons-mitrailleuses belges (14-18)

1

Le Corps expéditionnaire belge des autos-canons-mitrailleuses était un corps de l'armée belge durant la Première Guerre mondiale, constituée d'automitrailleuses blindées pourvues de canons et de mitrailleuses avec un personnel d'officiers et de soldats belges. Ce corps combattit d'abord sur le front de l'Yser, puis comptant 333 hommes partit en bateau par Brest le 22 septembre 1915 et arriva à Arkhangelsk le 13 octobre. Après des renforts, un total de 444 belges participent à cette expédition. Il se retrouve aux côtés d'un corps identique envoyés par la British Army et fut envoyé se battre contre les Allemands et Austro-Hongrois aux côtés de l'armée impériale russe sur le Front de l'Est en Galicie de fin 1915 à septembre 1917, lors de l'offensive Broussilov puis l'offensive Kerensky. En Russie, 33 Russes ont rejoint ses rangs. Le Corps a eu 58 véhicules, dont 12 véhicules blindés Minerva, ainsi que 23 motos et 120 bicyclettes. Un seul véhicule blindé a été perdu dans la bataille. 0nze soldats furent tués au combat, quatre sont morts dans d'autres circonstances et quarante furent blessés.

L'épopée de ce petit groupe de soldats belges, envoyés se battre de l'autre côté du continent européen, est inhabituelle notamment en ce qu'ils combattirent successivement pour 3 patries différentes, et qu'ils durent effectuer un tour du monde pour rentrer au pays. En effet, ils combattirent dans les rangs russes dans les mois précédant et suivant la Révolution russe, c'est-à-dire qu'ils commencèrent la guerre dans l'armée du Tsar, et la terminèrent dans l'Armée rouge. Ensuite ils se retrouvèrent pris dans la guerre civile russe, et ne purent donc rentrer en Belgique par le chemin pris à l'aller. Après avoir saboter leurs véhicules, ils rentrèrent donc en passant par la Chine, la Corée puis Vladivostok et les États-Unis, où ils furent reçus en héros lors de leur arrivée à San Francisco en juin 1918. L'unité fut dissoute à Eu (Seine-Maritime) le 15 juillet 1918.

Cette aventure sans pareil fut racconté par de nombreux soldat l'ayant vécu, notament par les frères Oscar et Marcel Thiry en 1919, ce dernier devant plus tard le fameux écrivain belge d'expression française et un militant wallon.

2

5

3

4

Posté par ONG Webmastre à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire