O.N.G. - Extrême-orient(é)

Zentropasie

29 juin 2012

Qui est Fleur Pellerin ?

3263810

Fleur Pellerin. Ministre des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique. Née Kim Jong-Suk (ou Jong Sook) le 29 août 1973 à Séoul (Corée du Sud), elle a été adoptée par une famille française à l’âge de six mois (elle avait été abandonnée quelques jours après sa naissance). Sa famille est très nettement engagée à gauche. Son père adoptif, titulaire d’une thèse en physique nucléaire, a créé sa propre entreprise. Sa mère est femme au foyer. Elle ne cesse de rappeler qu’elle a habité Montreuil (Seine-Saint-Denis), mais en réalité, dès ses 4 ans et demi, elle a habité Versailles… de même, elle claironne qu’elle habite à nouveau Montreuil, oubliant qu’elle a très longuement habité le VIe arrondissement de Paris, une fois mariée. Passée par le lycée franco-allemand de Buc, cette bachelière à seize ans a intégré l’Essec, puis l’Institut d’études politiques de Paris (lauréate) et enfin l’Ena (promotion Averroès, 1998-2000). Membre de la Cour des comptes, dont elle est conseillère référendaire depuis 2009, elle a été directrice associée de Tilder (cabinet de conseil en stratégie de communication) de 2008-2009 et est, depuis 2006, corédactrice du Bulletin annoté des Lois et décrets. Administratrice de la Fondation de Royaumont, de la chaîne Public Sénat, de l’association Unis-Cité depuis 2010, des Entretiens de l’excellence, du Comité permanent pour la diversité de France Télévisions, cette ambitieuse technocrate a succédé en 2010 à Hakim El Karoui comme présidente du club XXIe Siècle, qui est censé réunir l’élite de l’immigration ethnique visible. « Je suis, à titre personnel, très sensible à la problématique de la diversité et à toutes les initiatives qui permettent de faire de l’égalité des chances une réalité et pas un simple principe » devait elle déclarer, à peine nommée ministre, le 23 mai, à l’ambassade des États-Unis, lors de la remise du prix Washburne de l’innovation pour l’égalité des chances, en présence de l’inévitable ambassadeur Charles Rivkin. « Longtemps opposée aux quotas, elle n’aime pas la parité imposée, mais apprécie d’en bénéficier (Le Figaro, 7 juin 2012). » Dès 2002, cette Asiatique participe à la campagne de Lionel Jospin, oeuvrant auprès de Pierre Moscovici, mais ne s’inscrit au PS qu’en 2006. En 2007, Ségolène Royal la charge des relations avec la riques » de l’équipe de campagne de François Hollande. Le 7 septembre 2002, elle a épousé, en premières noces, le diplomate Jean-François Fitou (alors divorcé et père de deux enfants). Né le 20 novembre 1958 à Perpignan (Pyrénées-Orientales), ce fils de petits fonctionnaires de l’Éducation nationale est diplômé de Sciences-Po Paris, agrégé d’histoire, énarque (promotion Léon Gambetta, 1991-1993). Il a notamment été conseiller d’ambassade à Londres (1998-2002), directeur adjoint du cabinet de la socialo-chiraquienne Noëlle Lenoir aux Affaires européennes (2002-2003), premier conseiller en Afghanistan (2007-2009), ambassadeur au Kosovo (depuis 2009). Bien que le couple ait eu une fille en 2004, elle a divorcé pour se remarier avec Laurent Olléon, également divorcé (et père de deux enfants), maître des requêtes au Conseil d’État, spécialiste de fiscalité, qui vient d’être propulsé directeur adjoint du cabinet de Marilyse Lebranchu, ministre de la réforme de l’État, de la décentralisation et de la Fonction publique. Né à Beauvais, cet ancien de l’école privée Bossuet (1973-1975), fils d’agents immobiliers, a un parcours proche de celui de son épouse ; il a intégré HEC, puis Sciences-Po Paris et enfin l’Ena. Il a travaillé un temps pour François Hollande pour relancer l’attractivité de la Corrèze. Membre du Conseil d’État, ce spécialiste du traitement des litiges est rapporteur public (2004) devant les formations contentieuses.

L''excellente lettre d'informations confidentielles de Emanuel Ratier

Posté par ONG Webmastre à 14:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Question bête ....

    Quelqu'un sait-il ce qu'est devenu précisément JF FITOU, ex époux de Fleur Pellerin (énarque) née Kim Jong Suk épouse Olléon (énarque conseiller d'Etat et Dir cab adjoint de ML Lebranchu), ex-épouse Fitou (énarque), depuis qu'il a été remplacé en tant qu’ambassadeur de France au Kosovo en novembre 2011 par JM Ayrault (catho germanophile)?

    Posté par Denis LOUET, 06 février 2014 à 20:01

Poster un commentaire