O.N.G. - Extrême-orient(é)

Zentropasie

29 août 2010

Le jeu de Mikado

mikado

Mikado est un ancien terme utilisé pour désigner l'Empereur du Japon mais c'est aussi un jeu. Il semblerait qu'une description du jeu de Mikado apparaisse dans des écrits bouddhistes du Ve siècle avant notre ère. Il s'agit certainement d'un jeu ancestral, dont la simplicité a permis une expansion dans plusieurs civilisations, avec de multiples déclinaisons. Au XIXe siècle, on le retrouve en France sous le nom de jonchets. Les bâtonnets étaient sculptés en ivoire, et portaient à leurs extrémités des symboles similaires à ceux des jeux de cartes (roi, dame, valet, cavalier). Il est vraisemblable que la version du Mikado actuellement pratiquée se soit répandue en Chine à cette époque. Les jeux actuels sont le plus souvent fabriqués en bois ou en plastique. Outre l'ivoire, il en a également existé en argent.

Le jeu d'adresse en lui même se pratique de 2 à 6 joueurs. Il se compose d'un ensemble de baguettes, longues d'environ 20 cm et effilées aux extrémités, que l'on laisse tomber de façon à ce qu'elles s'enchevêtrent, avant de les retirer, une à une, sans faire bouger les autres. Il existe de nombreuses variantes de Mikado, aussi les valeurs et les couleurs mentionnées sont-elles purement indicatives mais révélatrices de la manière de compter : 1 baguette noire 20 points, 5 baguettes jaunes 10 points chacune, 5 baguettes bleues 5 points chacune, 15 baguettes vertes 3 points, 15 baguettes rouge 2 points chacune.

Posté par ONG Webmastre à 08:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire