O.N.G. - Extrême-orient(é)

Zentropasie

06 février 2009

Homer Lea

lea

Né à Denver le 17 novembre 1876, Homer Lea était un universitaire américain et un proche de Sun Yat-sen. Chétif et cyphosé de naissance, Homer Lea voulait être un grand soldat. Il tenta de rentrer à West Point mais, en raison de ses problèmes physiques, fut rejeté. Admit à Stanford, il se spécialisa dans l'histoire militaire et la politique, et se passionna pour la Chine et la culture chinoise.

A l'âge de 23 ans, Lea profita de l'agitation de la Révolte des Boxers pour proposer ses services à Kang Youwei (康有为), un ancien premier ministre de Chine, qui essayait de rétablir le pouvoir de l'empereur Guang Xu (光绪帝). Kang accepta son aide et lui donna une petite troupe de volontaire à commander. Ce premier commandement ne fut pas un succès. En effet les troupes internationales, mieux armées et commandées, anéantirent les Boxers. Lea dut fuir d'abord à Hong Kong puis au Japon, où il rencontra Sun Yat-sen.

Sun vit tout de suite en ce jeune américain les qualités humaines qu'il recherchait pour préparer la Révolution. Les deux hommes devinrent de véritables amis, à tel point que Sun confia à Lea la délicate et très importe mission de partir aux Etats-Unis pour collecter des fonts pour la Révolution. Lea retourna ensuite en Chine en 1904 à la tête de la Deuxième Division de l'armée, mais ce fut encore un échec et il rentra aux Etats-Unis pour des raisons de santé.

Une fois aux Etats-Unis, Lea recruta des soldats américains pour instruire les futurs révolutionnaires chinois. Il se consacra aussi à l'écriture de deux ouvrages de géopolitique, La valeur de l'ignorance et Le jour des Saxons, qui ont la particularité d'annoncer avec 40 ans d'avance et une précision, quasi-prophétique, ce que feront le Japon et l'Allemagne durant la Seconde Guerre Mondiale. Les généraux Adna Chaffee et Douglas MacArthur, impressionnés, essayeront même d'en faire une lecture à West Point. Lea était aussi en train d'écrire une livre sur la géopolitique Russe et son futur contrôle de l'Europe (L'essaimage des Slaves) mais décéda avant de l'avoir terminé.

Quand la révolution de 1911 arriva à ses fins, Sun Yat-sen fit de son ami un véritable général de l'armée républicaine et son chef de cabinet. Homer Lea décéda le 1er novembre 1912, à l'âge de 35 ans, peu de temps après être retourné aux Etats-Unis pour se faire encore soigner. A l'annonce de sa mort, le Dr Sun dira "J'ai perdu un grand et véritable ami ! Il a dévoué son énergie toute entière à la révolution chinoise".

Posté par ONG Webmastre à 00:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire